Fin de la première phase de travaux préparatoires

Fin de la première phase de travaux préparatoires du chantier de Sabart près de Tarascon-sur-Ariège

Le chantier de remplacement des conduites forcées de Sabart achève sa première phase de travaux préparatoires sans difficultés majeures : installation du blondin pour la manutention, implantation de tous les échafaudages, de circulation sur le profil et de travail. La seconde phase va pouvoir commencer, avec l’arrêt de la chute pendant 20 mois, pour le démantèlement, puis le remplacement des conduites et pour la réalisation des travaux connexes, notamment le chantier de modernisation de la prise d’eau de Montréal (remplacement de la vantellerie, du contrôle commande) et tous les autres travaux de maintenance (groupes, galerie, poste HTA). L’ équipe du Groupement d'Usines d’Auzat s’est mobilisée pour la consignation des ouvrages et pour la mise en œuvre de la nouvelle gestion, en lien avec le Centre Régional de E-Exploitation, du tronçon court-circuité de la rivière du Vicdessos qui sera remis en eau. Cet évènement, qui coïncide également avec les un ans de la remise en service d’Aston, a été fêté avec les élus locaux le 1er octobre.

Les travaux préparatoires sont terminés

Dans son programme d’investissement sur la vallée de l’Ariège, EDF Hydro Sud-Ouest engage toute une série de travaux sur l’aménagement de Sabart, dont les principaux sont le remplacement des conduites forcées, les réparations du génie-civil de la galerie d’amenée, et la modernisation du barrage de Montréal au village d’Auzat et celle des équipements de l’usine hydroélectrique. En 2017 EDF Hydro Sud-Ouest a ainsi lancé le chantier de Sabart avec une phase de travaux préparatoires. Durant l’année écoulée, vous avez pu suivre le montage des échafaudages le long des conduites forcées permettant aux compagnons d’accéder à leur poste de travail, le montage du blondin permettant la manutention de charges lourdes (jusqu’à 8 tonnes) tout le long du profil avec des possibilités de déplacement latéral en ripant à droite et à gauche (et sans avoir recours à l’hélicoptère), puis le montage de l’ascenseur facilitant l’accès à la partie supérieure du profil. Cette phase de travaux préparatoire est à présent achevée, et celle des travaux principaux de ce chantier d’envergure vient de débuter : les compagnons du chantier de Sabart attaquent maintenant la dépose des conduites forcées datant de 1928.

Des travaux inédits les 18 prochains mois

Le lundi 17 septembre 2018 ont eu lieu l’arrêt de la production et la vidange des ouvrages d'amenée, de la galerie et des conduites forcées. Ceci a eu pour conséquence de laisser la rivière du Vicdessos à son régime naturel. Les équipes du chantier (entreprise locale SAVCO) vont déposer les conduites forcées jusqu’à fin novembre 2018, à l'aide du blondin de manutention monté par l'entreprise MECAMONT. Tout le chantier est sous le pilotage de l'entreprise EIFFAGE/RESIREP à qui EDF Hydro Sud-Ouest a confié le mandat de gestion. En parallèle, des travaux de génie civil vont être réalisés dans les galeries creusées dans les années 1920 (plus de 10km avec une très faible pente) entre la prise d’eau de Montréal, au village d’Auzat, et le bassin de mise en charge au sommet des conduites de Sabart. La prise d’eau de Montréal va être rénovée avec le remplacement du clapet et de la vantellerie, la modernisation du système de commande de ces derniers et le renforcement des structures génie civil. Enfin, la centrale de Sabart sera également modernisée. Nous vous proposerons prochainement un aperçu de la dépose des conduites forcées.



Le Saviez-vous ?

Durant l’arrêt de la centrale, la fourniture en énergie aux ariégeois ne sera pas impactée. En effet, les centrales débitent sur un réseau électrique interconnecté. Quand la centrale de Sabart s’arrête, les autres centrales sont sollicitées pour compenser la perte de production.